mercredi 13 juillet 2016

Etude comparative UFC que choisir & slogan naturels


Youpi une 3ème étude en laboratoire vient étoffer nos connaissances mais aussi mettre en branle certaines choses!

UFC que choisir vient de publier (Juin 2016) une étude comparative sur 16 vernis à ongles ainsi qu'un article sur 2 de ces marques analysées pourtant targuées d'être naturelles mais aux résultats décevants.


Comparatif vernis à ongles

Les vernis à ongles ont été notés au niveau composition (réelle et pas uniquement INCI), application, séchage, tenue. etc, en tout 23 critères ont été pris en compte.

Je ne vous donnerai pas le classement en entier car c'est grâce à l'achat du magazine ou au paiement de l'abonnement en ligne qu'ils peuvent financer ce type d'étude. C'est une question d'éthique et si vous souhaitez voir des études de qualité, il faut savoir contribuer pour rétribuer ces chercheurs et rédacteurs.

Par contre je préciserais juste que le vernis qui a obtenu la meilleure note (tous critères confondus) fait parti de la marque Dior, ce qui est surprenant vu le résultat de l'analyse RTS, où le vernis arrive 1er des plus mauvais... avec la plus grande quantité de COV, composition différente entre la réalité et l'étiquette.
Il me paraissait donc important de préciser ceci car cela pose la question de la méthode d'analyse, ou bien de la composition d'un vernis d'une teinte à une autre.

Ce sont donc 16 produits et 15 marques analysés, dans l'ordre alphabétique:
 Avril, Bourjois, Dior, Essie, Gemey Maybelline, Kiko, Kure Bazaar, L'Oréal,  Mavala, Monop', OPI, Revlon, Sephora, Yves Rocher et Yves Saint Laurent.

Si vous souhaitez voir la note obtenue par ces produits je vous invite à acheter le numéro ou consulter l'article ici.


Cliquer pour voir en grand les références analysées



Une communication trompeuse
Avril et Kure Bazaar épinglés

Ce n'est pas la première fois qu'une étude en laboratoire révèle que des marques de vernis à ongles se prônant "plus propre/moins toxiques/moins nocives" portent un message erroné voire complètement faux.
En 2012, le bureau de contrôle des substances toxiques de Californie publie des résultats assez édifiants avec seulement 2 marques en accord avec les allégations "3 free" (dénué du trio toxique), article complet ici.

 Une autre étude en laboratoire montre encore une fois que des substances parfois absentes sur l'étiquette sont bien présentes dans les flacons de vernis.

Dans cette étude les vernis Avril et Kure Bazaar contiennent styrène et benzophénone mais aussi des phtalates (du DEHP) en plus pour Avril.
Ce qui est plutôt grave car il ne s'agit pas seulement de publicités floues mais là nous avons deux marques qui se disent "garanti sans XXX"

Avril s'est expliqué au moyen d'un communiqué facebook (ici), ce à quoi UFC Que choisir a répondu (ici) concernant les approximations de la marque.


Mon avis 

Ce n'est pas tout blanc ou tout noir. L'article d'UFC Que choisir est écrit d'une manière légèrement orientée quand même.
Tiré de leur article" les résultats des deux vernis surfant sur le naturel que nous avons analysés n’étonnent qu’à moitié", cette formule laisse sous-entendre les préjugés du rédacteur il me semble...non? En tout cas, bourde ou fait exprès cela oriente le lecteur et ça c'est indiscutable en rédaction.
Leur encart rouge d'une recherche google est un peu tapageur quand même... ça s'apparente à de la technique de propagande car arrivé sur le site il n'y a pas d'équivoque et puis beaucoup d'enseignes vendent du bio et du non/bio au sein du même site. Je vous laisse juger par vous même et vous trouverez ci-dessous des captures d'écran du site Avril avec leurs allégations commerciales donc plus ou moins vraies également pour l'aspect "nos vernis sont sans..."


Indications concernants les vernis Avril sur leur site- enregistré le 02 juillet 2016


Avril sépare bien ses vernis à ongles de sa gamme bio sur le site et arrivé sur la partie vernis, il est bien précisé que ce n'est pas un produit bio.
Par contre certains de leurs visuels mettent en avant le naturel et bio, sans aucune astérisque ni précision concernant les vernis ce qui est un "petit mensonge par ommission" ou tout du moins ce qui entretien le flou à propos des vernis à ongles.

La confusion vient selon moi principalement des revendeurs Avril qui eux n'hésitent pas à parler de vernis "bio", des dérives qu' Avril devrait à mon sens remettre sur le droit chemin.


Indications concernant le vernis Jaune Jonquille Avril- enregistré le 02 Juillet 2016

Le plus gros problème éthique pour Avril c'est de se dire "garanti sans XXX substance" alors qu'ils en contiennent et que leur communiqué en réponse n'explique pas la présence de ces substances!!!

Côté Kure Bazaar, c'est encore plus subtil, les photos suggèrent tout et ne disent rien... des fleurs qui sortent du flacon de vernis tel un soliflor, des visuels empli de chou kale et il faut l'avouer, c'est beau!




Oui mais ça ne suffit pas! La marque est certes forte de l'image quelle crée mais il faut être à la hauteur et malgré les mots "écologique" ou "naturels", lorsqu'une question dérangeante est posée, c'est silence radio.

Avril a été maladroit dans sa réponse, mais au moins il se rends bien compte qu'il faut réagir.

En tout cas l'étude aura permis de secouer un peu le thème des vernis à ongles, et surtout des vernis à ongles "plus naturels".
Sans régulation législtative ou de label, il était évident que certains profiteraient mais là les marques vont devoir jouer carte sur table et coller mieux à leur image.


Cet article vous a plu? Ceci devrait vous intéresser:

-Comparatif vernis à ongles, UFC Que Choisir, Juin 2016
-Vernis à ongles, du naturel en trompe l'oeil, UFC Que choisir, Juin 2016
-Comment nous testons les vernis à ongles-le protocole, UFC Que choisir, Juin 2016
-Communiqué en réponse à l'étude par Avril, 29 Juin 2016
-PE - les approximations dangereuses de la marque Avril, 02 Juillet 2016

-Attention, les marques de vernis qui se disent non toxiques, ne le sont pas toujours!, blog Cestsilya, Avril 2013
-Les vernis analysés en laboratoire n°2, blog Cestsilya, Mai 2013

http://blog.rankabrand.org/2016/06/sustainability-cosmetics-sector-not-fit-for-beauty-contest/

6 commentaires:

  1. COucou ! merci infiniment pour cet article au top! En fait je voulais justement écrire un article pour dénoncer la réponse calamiteuse de Avril (pleines d'approximations scientifiques inadmissibles) et j'apprends grâce à toi que l'UFC que choisir s'en est déjà chargé! Tant mieux, ils sont mieux placés que moi vu qu'ils peuvent directement comparer avec d'autres marques du test. Avril m'a vraiment mais alors VRAIMENT décue pour le coup. Des erreurs ca arrive à tout le monde, mais ne pas les assumer et jouer les innocents avec un discours pseudo-scientifique ca me dégoûte.
    Mais l'UFC n'est pas tout blanc comme tu le précises à juste titre! Tout comme 60 millions de consommateurs, on sent qu'ils en ont après le bio, ce que j'ai du mal à comprendre.
    bref, tu as abordé le sujet de manière très pro, objective, documentée... j'adore :)
    un grand merci et bravo.
    Nassima beautés-terrestres.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci à toi pour ce commentaire, ton avis aiguisé m'importe beaucoup donc je suis ravie si l'article t'as plu.

      J'ai moi aussi été surprise par la réponse d'Avril qui n'explique en rien la présence de ces substances et leurs pseudo explications scientifiques, je me demande si le communiqué a été écrit par quelqu'un qui ne connaît pas les PE ou si cette blagounette sur l'ingestion de kilos de vernis m'a fait rire vert/jaune :/ était destinée à détourner l'attention des gens.

      Je t'invite à écrire également ton ressenti, je n'ai peut-être pas tout lu, ou lu comme toi sur d'autres thèmes (cf la polémique des crèmes solaires) ou à écrire aux marques car c'est aussi ça notre pouvoir, pas seulement en tant que bloggeuses mais en tant que consommatrices (et dans ce cas précis, des consom'actrices ;) )

      Supprimer
    2. Oui je me suis aussi posé la question "est-ce que la personne qui a rédigé la réponse de AVRIL était vraiment bien placée pour le faire?"...
      et tu as bien raison! J'y ai pas du tout pensé mais c'est vrai que je devrais écrire à la marque pour lui donner une chance de s'améliorer. Mais le soucis c'est que Avril supprime les commentaires négatifs sur leur site internet (ca m'avait déjà vraiment dégoûtée d'apprendre cela il y a quelques semaines). donc leur manque de transparence ne m'incite pas à les contacter... mais l'intérêt général est plus important, on devrait même motiver d'autres blogueuses bio à le faire!
      et sinon tu penses que je devrais écrire un article sur mon ressenti, incluant aussi le scandale de Algamaris ? C'est vrai que je pense avoir la formation qu'il faut pour avoir le drit et surtout le devoir d'informer les autres. Mais cet article me fait un peu peur ^^ :p

      Supprimer
  2. Hello Cécilia,

    Merci pour cet article! C'est vrai que les vernis même 3 à 10-free contiennent quand même des substances qui ne peuvent pas les qualifier de vernis bio. Je préfère quand même me tourner vers ceux-ci quand ils sont à partir de 7-free, parce que je ne me suis pas encore mise aux vernis à l'eau. J'attend de terminer ceux que j'ai pour y passer je pense :)

    Des bisous

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    Voici un article qui fait plaisir. Revendeuse de la marque Avril, je viens d'apprendre ce soir - et oui je suis à la traîne - cette polémique sur leurs vernis.
    Alors oui, il y a un problème, puisque l'UFC Que Choisir a trouvé des phtalates, et que les vernis sont garantis sans. Il serait intéressant de tester d'autres teintes. L'article pointe du doigt un problème dans le processus de fabrication, je suis plutôt d'accord. Pour les autres substances dans l'article UFC, elles sont indiquées sur le site Avril, il n'y a donc pas mensonge de la marque sur ce point.
    Il y a donc un effort à fournir en terme de contrôle et de communication de la part de la marque, c'est certain !
    Je trouve quand même que l'UFC va trop loin quant au titre de leur site... ils font une majorité de bio, ils se positionnent donc là dessus, c'est bien normal. Quand un produit n'est pas bio, c'est tout de même bien écrit, et pas en tout petit ! Je te rejoins totalement quant à certains vendeurs qui disent que les vernis sont bio... Sur Amazon c'est carrément écrit vernis bio ! En même temps, comme en tant que vendeuse j'ai constaté que depuis 1 mois Avril vendait directement à Amazon, je suis un peu déçue par cette politique, ils devraient privilégier les petits vendeurs qui leur ont fait de la pub plutôt que la machine Amazon - mais ça c'est une autre histoire... quoique je me demande tout de même s'ils ne sont pas en perte de vitesse : pas de nouveautés depuis quelques mois, quelques ruptures qui semblent ne jamais revenir, vente à Amazon pour écouler de grandes quantités. Maintenant que j'ai mis le doute l'avenir nous dira si la marque tiendra, j'espère tout de même car ils ont de très bons produits vu leur prix, et j'ai toute la gamme de soins qui est top.
    En revanche j'ai vu Avril se faire complètement descendre sur leur page Facebook (voir avis clients sur leur page), où certaines se déchaînent en criant que ce n'est ni bio ni Cruelty Free; et là ça va un peu trop loin, c'est de la diffamation, on n'a pas le label Ecocert en claquant des doigts ! Quant au Cruelty Free, ce n'est pas parce que le logo n'est pas présent que les marques testent sur les animaux.
    Enfin bref, merci pour ton article et ton discernement, tout n'est pas blanc ou noir en effet. Et cette histoire m'a permis de découvrir ton blog, que je vais me faire un plaisir de parcourir :)

    RépondreSupprimer
  4. Merci Julia pour votre commentaire, vous avez raison de préciser que les styrènes et benzophénones ne sont pas "prétendu sans" en effet par contre cela reste des substances problématiques dont le retrait serait positif.

    Je suis triste de lire cette nouvelle politique de la part d'Avril, et il y a quelques petits indices qui me laissent présumer une éthique +/- engagée ou alors un changement d'équipe/d'éthique?!
    Le doute plane mais en effet c'est dommage car leur rapport qualité/prix permettait de plus facilement passer au bio.
    Je vous avoue que concernant les vernis j'hésite maintenant à les conseiller mais une nouvelle étude analysant plusieurs teintes serait évidemment bienvenue :)

    Au plaisir de vous lire

    RépondreSupprimer